Coronavirus : nos conseils pour éviter l’épidémie

Plusieurs cas de coronavirus covid-19 ont été déclarés en Auvergne-Rhône-Alpes. Face à ce risque épidémique, les autorités sanitaires rappellent que quelques gestes simples permettent de se prémunir contre la maladie et éviter ainsi la propagation de virus. Conseils pour votre santé et celle de votre entourage…

Pour l’heure, on ne peut pas encore parler d’épidémie dans la région Auvergne-Rhône-Alpes bien que plusieurs cas aient été confirmés. Le risque épidémique est toutefois bien présent.

Comme la plupart des virus de ce type, le coronavirus est très contagieux. La menace d’une contamination à grande échelle pousse les autorités de santé à adopter des mesures de prévention (préparation d’hôpitaux, rationnement des masques de types anti-projections pour éviter une nouvelle pénurie dans les pharmacies…). Si le pays fait face à une épidémie grandissante, la prévention reste le premier moyen de lutte. Des attitudes responsables peuvent permettre d’éviter l’hécatombe.

Éviter l’épidémie de coronavirus : adoptez les bons gestes !

Que faire en cas de suspicion de contamination du COVID-19 ?

En cas de situation à risque ou d’apparition de symptômes, de bonnes attitudes permettent de limiter la propagation du coronavirus et donc de l’épidémie.

  • Dès l’apparition de signes suspicieux (toux, fièvre, maux de tête, difficultés respiratoires…), contactez rapidement le 15 par téléphone.
  • Ne vous rendez pas directement chez le médecin, aux urgences ou tout autre accès à un établissement de santé pour éviter la contagion d’autres personnes.
  • Évitez le contact avec d’autres personnes. En particulier les plus fragiles : enfants, nourrissons, femmes enceintes et personnes âgées et/ou malades.
  • Portez un masque anti-projections si nécessaire et toussez dans le creux du coude ou dans un mouchoir jetable pour éviter la contamination de l’air.
  • Lavez-vous les mains régulièrement.
  • Évitez de saluer avec un contact physique (serrage de mains, bises, étreintes…)
  • Restez chez vous jusqu’à guérison pour éviter la propagation du virus.
  •  Si vous rentrez d’une zone considérée comme à risques (Chine, Corée du sud, Singapour, Italie), restez chez vous et prévenez le centre 15. Les symptômes peuvent mettre jusqu’à 14 jours à se déclarer.

En cas de suspicion de coronavirus nCoV-19, des tests seront réalisés en laboratoire pour obtenir un diagnostic précis. Dans l’attente, le patient sera amené à resté chez lui durant une période minimale de 14 jours.

Comment se protéger de la contamination du coronavirus ?

Les mesures d’hygiène pour éviter le coronavirus et les autres virus circulant actuellement en France (grippe, gastro-entérite…) sont simples. La principale recommandation est le lavage régulier des mains avec de l’eau et du savon ou du gel hydroalcoolique. Éviter le plus possible les lieux et rassemblements publics ou les transports en commun.

Coronavirus : la région Auvergne-Rhône-Alpes se tient prête

La région se prépare à prendre en charge des cas de coronavirus sur le territoire. Six hôpitaux de référence se dotent de services infectieux et d’unités de soins intensifs spécialisés et disposent d’une cinquantaine de places spécifiques destinées à l’accueil de ces patients. Il s’agit des CHU de Lyon, de Saint-Etienne, de Clermont-Ferrand, de Grenoble, de Chambéry ainsi que celui d’Annecy.

Si une épidémie devait voir le jour dans la région, neuf autres centres hospitaliers pourront prendre en charge les patients atteints du COVID-19 : ceux d’Aurillac, de Moulins, de Bourg-en-Bresse, de Valence, de Villefranche-sur-Saône, de Privas-Aubenas, de Roanne, du Puy-en-Velay ainsi que celui d’Annemasse.

La Métropole de Lyon veut prendre les devants

Dans un objectif de prévention, la métropole de Lyon est en collaboration avec la préfecture et l’Agence Régionale de Santé (ARS) d’Auvergne-Rhône-Alpes. Objectif : s’informer en temps réel de la propagation du coronavirus nCoV-19. La ville espère ainsi agir le plus rapidement possible si une épidémie venait à apparaître.

Écoles : des cours à distance en cas d’épidémie de coronavirus

À l’échelle nationale, alors qu’un professeur français de 60 ans est décédé dans les Hauts-de-France, l’Éducation nationale en collaboration avec le Ministère de la Santé, prend également des mesures de prévention au sein des écoles. Dans la région de l’Oise, le gouvernement a d’ailleurs annoncé la fermeture de nombreux établissements scolaires.

Si l’épidémie de coronavirus commence à voir le jour en France, les enfants ne seront toutefois pas dispensés de cours. L’enseignement à distance, via le centre national d’enseignement à distance (Cned) devrait alors prendre le relais. “Dans les cas où l’épidémie prendrait des proportions plus grandes et qu’elle toucherait des territoires entiers, nous serons capables de déclencher l’enseignement à distance massif. Nous sommes préparés à cela“, a assuré le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, ce jeudi sur France Inter.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *